« Quand on choisi avec son coeur, il n'y a plus aucune place pour la peur... » - Asa Liha .

Voila un petit test impressionnant

 

Commentaire : Ce jeu ne demande que 3 minutes d'attention. Ca va t'effrayer. La personne qui me la envoyé a dit que son voeu s'est réalisé 10 minutes après l'avoir lu. Mais pas de triche. Ce jeu a un drôle/effrayant dénouement.
Ne lis pas en avance mais fais-le dans l'ordre, point par point. Ca prend environ 3 min. et ça vaut la peine. Prends d'abord une feuille et un crayon.


CONSIGNES :

Quand tu choisis les noms, sois sûr que ce sont des personnes que tu connais et fais-le d'après ton premier instinct. Descends ligne par ligne. Ne lis pas en dessous, tu gâcherais tout le fun.

1. Ecris les chiffres de 1 a 11 dans une colonne
2. A côté des chiffres 1 et 2, écris 2 nombres aux choix
3. A côté des chiffres 3 et 7, inscrit le nom d'une personne de sexe opposé (noms différents)


Ne regarde pas trop bas ou ça ne marchera pas. Avance point, par point...


4. Ecris le nom de n'importe qui (par ex.: amis, famille) à côté des chiffres 4, 5 et 6. (Noms différents)
Ne triche pas ou tule regretterais
5. Ecris quatre titres de chansons en 8, 9, 10 et 11
6. Finalement, fais un voeu Ici est la clef du jeu


RESULTAT :


1.Tu dois parler de ce jeu à un certain nombre de personnes (le nombre qui est à côté du 2).
2. La personne en place 3 est celle que tu aimes.
3. Celle en place 7 est quelqu'un que tu apprécies beaucoup mais avec qui ça ne marche pas.

4. La personne que tu as mise en 4 est qqn à qui tu tiens vraiment beaucoup.
5. La personne que tu as nommée en place 5 est celle qui te connait très bien
6. La pers. que tu as inscrite en 6 est ta personne porte-bonheur
7. La chanson en 8 est celle qui s'associe avec la personne en 3.
8. Le titre en 9 est la chanson pour la personne en 7
9. La chanson en 10 est celle qui t'en dit le plus sur ton esprit
10. La chanson en 11 est celle qui révèle tes sentiments par rapport à la vie.


                                                Sacrément bizarre... Mais ça à l'air de marcher...